Nos principes d'éthique

 

Au sein de Lydec, la question de l'éthique concerne tous les collaborateurs, toutes les fonctions et tous les niveaux de responsabilité. Afin de renforcer sa démarche éthique et fixer un cadre de référence pour ses collaborateurs et partenaires, le Conseil d'Administration de Lydec a mis en place, en 2010, un dispositif consistant aujourd'hui en un référentiel interne intégrant les principes éthiques de l'entreprise (dans le cadre de sa Charte éthique) et sa déclinaison dans le cadre de ses relations avec ses différentes parties prenantes, en adéquation avec les référentiels internationaux et nationaux en la matière (Convention des Nations Unies, Pacte Mondial des Nations Unies, Charte RSE de la CGEM).
Ces enjeux sont suivis au plus haut niveau de l'entreprise, notamment dans le cadre du Comité Ethique et Développement Durable, composé des représentants des actionnaires de l'entreprise et piloté par la déontologue de Lydec. Le Comité Ethique et Développement Durable (CEDD) veille au respect des valeurs individuelles et collectives sur lesquelles Lydec fonde son action (respect des droits de l'homme, environnement et développement durable). Il permet également de rendre compte des différentes actions et de traiter en cas de besoin les cas avérés de corruption.
 

 

Système de Management Anti-Corruption

Dans le cadre de sa démarche de Responsabilité Sociétale, Lydec s'est engagée en janvier 2018 dans une démarche de mise en place d'un Système de Management Anti-Corruption (SMAC), selon le référentiel ISO 37001. Adoptée en tant que norme marocaine en août 2017, cette norme couvre les risques de corruption dans les secteurs public, privé et sans but lucratif, y compris la corruption par et à l'encontre d'un organisme ou de son personnel.

A travers cette démarche, Lydec a choisi d'intégrer toutes ses parties prenantes pour mener un travail collectif de nature à renforcer son dispositif de prévention contre la corruption, tout en contribuant, à son niveau, à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de lutte contre la corruption.