Lydec / métiers
  • Qu'est-ce que le contrat de gestion déléguée ?

Entré en vigueur le 1er août 1997 pour une durée de 30 ans, le contrat de gestion déléguée est le contrat signé entre l'Autorité Délégante (les Communes Urbaines de Casablanca, Mohammedia et Aïn Harrouda), l'Autorité de tutelle (le Ministère de l'Intérieur) et le Délégataire (Lydec). Cet accord fixe les conditions dans lesquelles la charge des investissements et la gestion des services (eau, électricité, assainissement et éclairage public) sont déléguées à Lydec, sachant que la collectivité conserve son patrimoine et le pouvoir décisionnaire. 

  • Qu'est-ce qu'une Direction Préfectorale ?

Le territoire sur lequel opère Lydec est partagé en sept Directions Préfectorales. Suivant sa situation géographique, chaque client est rattaché à l'une ou l'autre de ces directions.

Pour savoir à quelle Direction Préfectorale vous êtes rattaché, contactez le Centre de Relation Clientèle au 05 22 31 20 20. 

  • D'où provient l'électricité que nous utilisons?

La Wilaya du Grand Casablanca est alimentée par plusieurs sources d'énergie :

- la production thermomécanique, qui utilise un combustible de type fossile (charbon, pétrole, gaz) ;

- l'hydroélectricité, l'énergie est produite au niveau d'un barrage (exemple : barrage de Bin El Ouidane).

 

L'énergie ainsi produite est transportée à des tensions élevées (225 kV) par l'opérateur national (ONE) jusqu'aux centres urbains. A l'entrée des agglomérations urbaines, elle subit une transformation pour abaisser la tension à 20 kV au niveau des postes sources électriques (poste Oulad Haddou par exemple). La transformation en basse tension (20kV / 380V) s'effectue ensuite au niveau des postes de distribution publique Lydec. 

  • D'où provient l'eau potable que nous utilisons?

L'eau distribuée à Casablanca provient des fleuves Oum Er-Rbia et Bouregreg. Elle arrive déjà traitée et propre à la consommation au niveau des réservoirs de la ville. C'est ici que Lydec intervient pour transporter l'eau dans les différents quartiers, par le système de canalisation, jusqu'au robinet du client. 

  • Puis-je boire sans risque l'eau du robinet ?

L'eau est le produit alimentaire le plus contrôlé. Ses caractéristiques sont réglementées par les normes marocaines NM037001 et NM037002, et vérifiées par les laboratoires de Lydec. Ces normes fixent des seuils à ne pas dépasser pour les paramètres microbiologiques et physico-chimiques. Lydec réalise ainsi près de 82 000 analyses par an. Elle va même au-delà des exigences légales et réalise 30% d'analyses en plus. Des échantillons sont analysés quotidiennement à l'entrée et à la sortie des réservoirs d'eau potable, ainsi qu'à travers 168 points de prélèvement répartis sur l'ensemble de la Wilaya du Grand Casablanca. Ces analyses montrent un taux de conformité moyen de 99,94%.

Vous pouvez donc consommer en toute tranquillité l'eau du robinet : elle peut être bue directement et ne nécessite aucun traitement complémentaire. 

  • Pourquoi le goût de l'eau du robinet change-t-il ?

L'eau est un produit de la terre : elle s'enrichit en oligo-éléments et en sels minéraux tout au long du chemin qu'elle parcourt jusqu'aux barrages. Ses qualités gustatives varient selon la propriété des roches et des sols qu'elle rencontre. Selon le lieu de captation, l'eau sera plus ou moins calcaire, fluorée, riche en magnésium, parfois douce ou dure.

L'eau du robinet peut avoirr un goût chloré. Pour faire disparaître ce goût, il suffit de laisser l'eau se décanter dans une carafe ou de la conserver au réfrigérateur dans un récipient fermé.

Le chlore, utilisé en quantité très faible pour la désinfection, garantit la totale qualité bactériologique de l'eau, durant son transport dans les canalisations jusqu'au robinet.